Quando soffia lo scirocco :

Aujourd’hui, c’est avec beaucoup de tristesse et de colère que je vous écris. Je ne parlerai pas de cuisine sicilienne, pas de plats à vous proposer mais un phénomène propre à cette ile. J’avais envie de vous parler du sirocco, ce vent chaud et sec venant du désert du Sahara et symbole climatique de la Sicile.

rosa-dei-venti-16-punte

3 jours de sirocco fort et violent( le sirocco souffle 3 jours la plupart du temps), 3 jours de chaleur intense (40° à Palerme, record battu au mois de mai), 3 jours d’immobilisme, d’anxiété, de peur des incendies (très souvent criminels) et de ciel jaune rempli de sable.

Quand le sirocco arrive brusquement, , on a l’impression que le quotidien s’arrête.

andrea-camilleri-1-945x712

Andrea Camilleri, célèbre pour son commissaire Montalbano, l’a écrit : « l’incapacité de mouvement qui en ces jours de sirocco te pousse à rester immobile… » Beaucoup d’écrivains italiens et siciliens ont écrit sur ce vent qui est indissociable de la Sicile, de Tomasi di Lampedusa dans le Guépard à Leonardo Sciascia qui le décrit dans toute sa violence et qui nous rappelle que, avant, dans les maisons de campagne, il y avait une pièce à part pour se protéger du sirocco et se rafraichir , comme une grotte en attendant que ça passe, « la  camera dello scirocco ».

l_a15988a4dae9e5dcdee40d863cf28601

Malheureusement, aujourd’hui, on a peur du sirocco. Non seulement il détruit les plantations, plie les oliviers et les figuiers, brule le sol,

IMG_20200514_164838_LI

IMG_20200514_135517_LI

mais  c’est surtout  le moment où les pyromanes déclenchent des feux qui entrainent destruction et dévastation de la flore et faune de la Sicile.

Il y 4 ans, le 16 juin 2016, j’ai vécu personnellement cet épisode tragique et traumatisant. Le terrain derrière chez moi était pratiquement laissé à l’abandon et ce jour-là en Sicile le sirocco a soufflé très fort et a causé 500 incendies dans toute l’ile, un désastre, quelques blessés, des dizaines de familles évacuées, des habitations et structures balnéaires détruites (comme le Club Med à Cefalu) et tous d’origine criminelle. Pour moi, ce fut traumatisant et ça l’est encore, le bruit du feu et l’odeur irrespirable restent ancrés au plus profond de moi. Si ce jour-là, mes enfants et les voisins n’avaient pas été là, on aurait eu plus de dégâts. La peur de perdre nos animaux, nos chevaux et nos chiens a été forte. Devant le sirocco, nous étions seuls, les pompiers étant débordés, nous avons lutté avec nos propres moyens.Heureusement, aujourd’hui, le propriétaire du terrain nettoie scrupuleusement, ayant eu lui aussi des dégâts, oliviers complètement brulés.

Les incendies sont tous, pratiquement d'origine criminelle. Les raisons sont multiples, le sirocco aide bien sûr mais c’est la main de l’homme qui provoque l’incendie, sans aucun doute.  A Altavilla Milicia,  où j’habite, mercredi, un incendie a ravagé la réserve naturelle , des dizaines d’hectares de forêt partis en fumée, des maisons menacées, des familles évacuées (nous étions nous-mêmes préparés à évacuer) , des animaux morts ou blessés, une catastrophe naturelle, une tristesse infinie.

97156008_3292875264078861_5788165946933772288_n

96857495_10220220162846962_1469410914435334144_n

IMG_20200513_184604_LI

IMG_20200514_073845_LI

97744250_10220220161526929_2599335287238688768_n

97289264_10220220161086918_5706068475999420416_o

La vue qui chaque matin me donnait joie et réconfort (surtout en cette période de confinement) m’attriste.

97206405_10220220162606956_3677652758942449664_n

IMG_20200514_135548

C’est désolant et rageant.

L’été n’est pas encore arrivé et je crains le pire…