2015-09-03 13

Caponata con pinoli e uvetta : j'ai eu une longue discussion avec mon amie Graziella de l'Italie dans ma cuisine sur les différences entre "vraie" recette, "fausse" recette, tradition, originale, familiale etc...Je n'avais pas prévu d'en discuter mais en publiant cette recette d'une autre version de la caponata, j'ai eu envie d'en parler. 

Tout d'abord, la cuisine italienne est d'abord une cuisine régionale, très régionale. La cuisine napolitaine ne ressemble pas à celle du Piémonte ou celle  du Latium avec celle  de la Ligure. Car la cuisine italienne suit l'histoire de ce pays.

En effet, l'Unité de l'Italie s'est fait très tard (1861) et la cuisine italienne n'existait pas jusqu'alors et d'ailleurs, à mon avis, elle n'existe pas comme telle mais au niveau local, familial.

Ce n'est au début du 19ème siècle, avec Pelligrino Artusi, critique et gastronome, que la pasta et la pizza napolitaine deviennent les symboles d'une cuisine italienne : la pizza Margherita et ses trois couleurs (le rouge de la tomate, le blanc de la mozzarella et le vert du basilic) qui rappellent le drapeau italien.

Bref, je ne voudrais pas vous faire une leçon d'histoire mais vous rappeler que pour chaque recette italienne existe une ou plusieurs versions, même celle de ma voisine ou de ma cousine ou encore d'un grand chef étoilé est tout à fait valable et sûrement délicieuse. Je ne crois pas qu'on peut s'approprier une recette et prétendre que c'est la "vraie", vraie pourquoi? Sur quels critères? Et avec Graziella, nous sommes parfaitement d'accord sur ce point ; sur nos blogs respectifs, nous précisons pour chaque recette publiée que c'est notre version ou celle de quelqu'un d'autre comme celle de sa belle-maman par exemple, et qu'il en existe d'autres. Nous ne prétendons pas d'avoir LA RECETTE mais la notre tout simplement. 

L'italie est née sur sa diversité, elle s'est unie dans la différence entre ses régions et la cuisine aussi. Mais le point commun entre tous les italiens c'est le plaisir d'etre à table et ensemble devant un plat de spaghettis à la sauce tomate.

Cavour, un des protagoniste de l'Unité italienne, a dit " Aujourd'hui, nous avons fait l'histoire, maintenant allons manger!".

Aujourd'hui, la cuisine italienne est un phénomène mondial et en ces temps de mondialisation, le régionalisme culinaire nous fait découvrir les traditions typiques d'un lieu, d'une région, d'une famille et d'un coin de vie.

Revenons à notre caponata qui est un exemple de ce régionalisme.

2015-09-03 13

Je vous avais déjà présenté ma version, puis une version en verrines, voici la version avec pignons et raisins secs. Mais il en existe tellement qu'il est difficile de toutes les citer : agrigentine, catanese, ciancianese, napolitaine, celle de ma belle-mère, de mon amie Loredana, et d'autres encore...aux poivrons, aux artichauts...Bien sur, les ingrédients diffèrent mais la base est la même, la cuisson "mijotée", le vinaigre sont les points fondamentaux de cette recette incontournable.

J'espère que celle-ci vous plaira et que je n'attirerais pas les foudres de certains qui affirmeront avec véhémence : "rien à voir avec la vraie caponata""l'originale est celle que je mangeais quand j'étais petit". Tout ça est vrai, la meilleure est celle que l'on déguste avec plaisir, en famille, entre amis et que l'on a fait avec amour.

 

Bonne découverte!

 

N2015-09-03 13

Nombre de personnes : 4 personnes

Temps de préparation :  20 mn

Temps de cuisson : 1 heure

 

Ingrédients : 

1 kilo d’aubergines moyennes
2 branches de céleri
1 kilo de tomates mures
1 oignon
1 cuillère à soupe de câpres dessalées
50g d’olives vertes dénoyautées
1 cuillère à soupe de pignons de pin
1 cuillère à soupe de raisins secs
3 cuillères à soupe de sucre
4 cuillères à soupe de vinaigre blanc
Huile d’olive et de tournesol
Sel, 1 petit piment.
Laver les aubergines et ôtez-en en partie la peau. Les couper en petits dés et les faire frire dans une friteuse ou une large poêle. Bien égoutter et réserver.
Préparer la sauce : laver les tomates et les mettre dans une grande casserole d'eau bouillante. Les ébouillanter quelques minutes de manière à ce
que la peau s'enlève facilement.
Les passer au moulin à légumes et récupérer le jus.
Faire dorer l’oignon émincé et le céleri en petits morceaux dans l'huile d'olive.  Remuer et ajouter le jus des tomates.  Ajouter le vinaigre et le
sucre. Saler et ajouter le petit piment coupé en deux.
 Faire mijoter pendant 30mn environ, ajoutant si nécessaire un verre d’eau.
Griller les pignons dans une petite poêle
Les 30mn passées, ajouter les aubergines que vous aurez égouttées, les câpres dessalées, les olives vertes en petits morceaux, les cuillères de
pignons et raisins secs.. Laisser reprendre la cuisson pendant 10mn.
Laisser refroidir.
Servir bien frais avec quelques feuilles de basilic.

2015-09-03 13

Suggestions : la caponata est meilleure le lendemain!

2015-09-03 13

Très bon lundi à tous!